Me Jean Paul Benoît, avocat de l’Etat ivoirien : «Le raisonnement de la Cpi est un peu insuffisant»

Share

Je constate que la Chambre préliminaire ne conteste pas la véracité des faits qui sont reprochés à Laurent Gbagbo. Simplement, la Chambre préliminaire estime que la démonstration de la responsabilité de M. Gbagbo n’est pas prouvée. Je trouve ce raisonnement un peu insuffisant. En effet, à partir du moment où M. Gbagbo était le chef de l’Etat en exercice (…) et qu’il avait en main tous les leviers de commandement, c’est M. Gbagbo, en tant que chef de l’Etat, qui donnait des instructions. C’est M. Gbagbo qui a emmagasiné des armes dans la résidence présidentielle et c’est M. Gbagbo qui donnait les ordres pour qu’on commence à bombarder l’Hôtel du Golf où était le président légitimement élu, Alassane Ouattara.

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7