Darfour: le chef de la Minuad veut un mandat clair et des moyens

Share

El Fasher (Soudan) – La mission de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour (Minuad) ne pourra pas contrer les rebelles qui refusent les accords de paix sans « mandat clair », estime son nouveau chef Mohamed Ibn Chambas, déplorant le manque de moyens mis à sa disposition.

La Minuad est, avec près de 20.000 hommes, l’une des missions de maintien de la paix les mieux dotées au monde, mais elle a récemment vu ses moyens fondre et a été accusée de ne pas être suffisamment offensive, manquant ainsi à sa mission de protection des civils.

Créée en 2007 sur la base du chapitre VII de la charte de l’ONU qui autorise l’usage de la force armée, elle n’en a cependant pas les moyens selon M. Ibn Chambas car il « n’y a pas de consensus sur le fait de mener nos opérations de cette manière ».

« Selon le chapitre VII, vous devez avoir des forces prêtes à combattre, avec le soutien d’hélicoptères », détaille le chef de mission, dans son bureau du siège de la Minuad.

Pour ce Ghanéen nommé chef de la Minuad début avril, un « mandat clair » serait aussi nécessaire pour contrer le Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM) et l’Armée de libération du Soudan (ALS), deux mouvements rebelles qui ont rejeté l’accord de paix négocié en 2011 à Doha (Qatar) et appuyé par la communauté internationale.

Les deux factions, mais aussi de nombreuses personnalités à l’instar d’Eltigani Seisi, un des principaux leaders au Darfour, dénoncent l’incapacité de la Minuad à protéger la population.

Les violences au Darfour ont poussé 300.000 personnes à fuir la région cette année, s’ajoutant aux 1,4 millions de déplacés que compte déjà la région. Au cours de l’année écoulée, le nombre de déplacés a été plus important que lors des deux années précédentes réunies.

En 2003, des tribus locales au Darfour se sont soulevées contre Khartoum pour dénoncer la domination économique et politique des élites arabes, déclenchant un conflit long et dévastateur qui a fait au moins 300.000 morts selon l’ONU.

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7