Côte d`Ivoire : la transformation locale du bois exigée pour lutter contre la fraude

Share

ABIDJAN (Xinhua) — Le ministre ivoirien des Eaux et Forêts Clément Nabo a exigé la transformation locale du bois ivoirien dans les prochains mois afin de créer des emplois et de lutter contre la fraude.
« A partir du 1er janvier 2013, le bois sera transformé sur place en Côte d`Ivoire. Les usines doivent être créées ici, et cela donnera de l`emploi aux jeunes », a énoncé M. Nabo qui intervenait à l`issue d`une rencontre de dialogue avec les opérateurs du secteur du bois.
Le ministre qui s`est insurgé contre l`existence de « trop de fraude » dans la filière bois dans le pays, a exprimé sa détermination à mettre fin à l`anarchie qui s`est installée dans le domaine.
Le ministre a par ailleurs plaidé pour une réduction des contrôles routiers qui causent de grands désagréments aux opérateurs.
Le trafic et la fraude dans le domaine du bois constituent une préoccupation pour les autorités ivoiriennes qui s`attèlent à prendre des mesures vigoureuses.
Celles-ci ont opté pour la mise en place d`un code forestier afin de réglementer le secteur qui subit de nombreuses exploitations illégales. Fin

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7