Comparaison du Produit intérieur brut (Pib) au plan macroéconomique en Cote d’Ivoire.

Share

PIB ivoirien

Malgré la partition du territoire ivoirien, le président Gbagbo a su insuffler un dynamisme économique à son pays la Côte d’ivoire. Lequel dynamisme se traduit depuis sa prise de fonction, en octobre 2000, par des données macroéconomiques très satisfaisantes qui, en comparaison des résultats de Ouattara ou Bédié, sont de loin les meilleurs réalisés par le pays en 25 ans.

Alassane Ouattara (1990-1993)


Le Pib était de

-1,1% en 1990,

-0,0% en 1991,

-0,6% en 1992

-0,2% en 1993 (alors que le Pib était de + 1% en 1988 et de +2,9% en 1989).

Konan Bédié (1994-2000)

Sous le Président Henri Konan Bédié, le Pib de (1994 à 2000) était de

-7% en 1995,

-1,6% en 1999

-3,7% en 2000.

Les Denos (dépenses non ordonnancées) étaient de 350 milliards et les passifs de 17%.

Laurent Gbagbo (2000-2009)

Sous le Président Laurent Gbagbo, le budget de l’Etat n’a fait que progresser. Il est passé de 1289 milliards en 2001 à 2529 milliards en 2009 soit 96,22% d’augmentation et un solde créditeur de 69 milliards en 2003.

Le stock de la dette est passé de 6 400 milliards à 4 000 milliards aujourd’hui.

PIB de – 0,0% en 2001 et de -1,4% en 2002 (rébellion)

Le Pib sous Laurent Gbagbo avec 40% du territoire (sans la zone CNO)

PIB de -1,6% en 2003;

de 1,8% en 2004;

de 1,3% en 2005;

de 0,7% en 2006;

de 1,6% en 2007;

de 2,3% en 2008;

de 3,8% en 2009 (+4 % prévue pour 2010)

Laurent Gbagbo est donc loin devant ses adversaires, en termes de performances économiques,avec seulement 40% du territoire.

Source: Banque mondiale

Auteur: Facebook Laurent Gbagbo

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7