Une enquête de Christ Heritier au Port Autonome d’Abidjan

Share

Hier, je me suis rendu au Port Autonome d’Abidjan pour une enquête. Mais c’est écoeurant ce qui se passe au PAA, selon les informations reçues à l’entrée principale du port; la majorité des personnes qui détiennent les cartes d’accès au port sont des étrangers, eux à leurs tours, donnent ces cartes aux jeunes ivoiriens qui travaillent à leures places et la fin du mois, leurs salaires sont partagés en 2.


Peu après je me suis rendu du coté de la pêche, mais là bas, c’était inimaginable.
Tous ceux qui gèrent le port de pêche sont des étrangers et en majorité nigériens (HAOUSSA).
Là bas, quand le navire de pêche accoste, ce sont ces étrangers là qui sont prioritaires; et eux à leurs tours revendent à un prix dérisoire à leurs frères et soeurs étrangers qui eux aussi revendent à un prix très très élevé aux ivoiriens qui attendent dehors.


Quelques minutes après j’ai vu un jeune que je connais très bien qui sortait de là. Quand j’ai crié son prénom FRANCK, il m’a rapidement interpellé pour me dire qu’il s’appelle Ouattara Mohammed et je lui dit s’est depuis quand ce nom?


Il m’a dit grand frère j’ai dû changer mon extrait de naissance pour avoir du boulot ici et s’est un haoussa qui m’a embauché, parce-que je parle très bien la langue dioula et ici, on recrute seulement les étrangers et les dioulas.
A t-il déclaré.

C’est avec les larmes aux yeux que j’ai quitté le Port Autonome d’Abidjan..

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other