Share

Voici les tableaux du Top 10 des partenaires commerciaux de la Côte d’Ivoire selon les estimations de l’OMC – Organisation Mondiale du Commerce en 2019. Les tableaux sont divisés en deux, la première partie représentant les pays et la deuxième par les pourcentages des estimations.

Principaux acheteurs

 

Principaux clients
(% des exportations)
2019
Pays-Bas 10,7%
Etats-Unis 6,0%
France 5,9%
Malaisie 5,0%
Vietnam 4,9%
Mali 4,8%
Espagne 4,8%
Suisse 4,7%
Allemagne 4,7%
Burkina Faso 4,6%
 

cacao

Principaux fourniseurs

Principaux fournisseurs
(% des importations)
2019
Chine 17,2%
Nigéria 13,5%
France 10,7%
Etats-Unis 5,0%
Inde 4,3%
Turquie 2,8%
Pays-Bas 2,8%
Vietnam 2,7%
Allemagne 2,7%
Italie 2,2%

 

Que retenir de ces tableaux ?

A première vue, les valeurs des pays clients contrastent fortement avec celles des fournisseurs. Ainsi, bien que la Côte d’Ivoire la France son premier politique, au niveau de la balance commerce, c’est autre chose.

La France achète à hauteur de 5,9% mais vend pour 10,7% aux ivoiriens. Puis que ce soit pour l’import comme pour l’export n’arrive nulle part en tête. Elle occupe le 3è rang au niveau des clients de la Côte d’Ivoire et est 2è pour les vendeurs.

La Chine qui n’est pas dans le Top 10 des pays qui achètent les produits ivoiriens se retrouve en tête des pays d’importation avec 17,2% des produits qui circulent en Côte d’Ivoire provenant du pays du soleil levant.

Le Nigeria aussi qui n’est pas dans le Top 10 des pays clients du pays de Ouattara arrive tout juste après la Chine, occupant la deuxième place (13.5%) dans le tableau des pays vers lesquels la Côte d’Ivoire se tourne pour ses besoins en produits.

Au-délà de ces deux derniers exemples, il est bienveillant de dire que les relations économiques, sur les bords de la Lagune Ebrié, ne sont pas fondées sur le principe de la réciprocité commerciale. Elles montrent plutôt une instabilité partenariale.

Les deux tableaux, basés sur les pays individuels cachent un fait : l’Union Européene est le premier partenaire économique de la Côte d’Ivoire quand au regard du volume des importations aussi bien que pour les exportations de l’ensemble des pays de cette zone économique avec Abidjan.

Source des tableaux: objectif-import-export.fr

Lire aussi: Le G7 au chevet de l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Par Dezi Atteby

Facebook Comments
Share

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other