RDC : Le M23 accuse le gouvernement de bloquer la signature de l’accord de paix

Share

KINSHASA – Le Mouvement du 23 mars (M23), ex-rébellion active dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a accusé mardi le gouvernement de bloquer la signature de l’accord de paix lundi à Kampala en Ouganda.

« Le gouvernement a voulu revenir sur le texte qui avait déjà été approuvé
par les deux délégations en présences des envoyés spéciaux depuis le 4
novembre dernier », selon une note d’information du M23. « Lundi, la
délégation du gouvernement congolais est arrivée à Kampala exigeant que
le titre du texte soit changé en, d’abord, une déclaration et, ensuite, en
conclusion du dialogue », indique la note.

D’après le M23, la demande du gouvernement est irrecevable é tant donné
que les débats ont été clos depuis le 4 novembre dernier et les autres
étapes avant la signature de l’accord ont dé jà été franchies, notamment la
déclaration de fin de rébellion faite par le M23, la déclaration du
gouvernement prenant acte de celle du M23 ainsi que le délai de 5 jours
demandé par le gouvernement de la RDC pour préparer l’opinion à la
signature de l’accord de paix.

« Ces étapes avaient aussi été approuvées par le sommet de la Conférence
internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) et la Communauté
de développement d’Afrique australe (SADC) du 5 novembre 2013 au cours
duquel le gouvernement avait donné des garanties fermes qu’il signera un
accord de paix avec le M23 à la date indiquée », a poursuivi le M23 dans le
texte.

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7