Madagascar: la prostitution des mineurs aggravée par la pauvreté

Share

AFP – Des organisations de défense des enfants, dont l’Unicef, dénoncent l’augmentation de la prostitution des mineurs à Madagascar, où une foule déchaînée a lynché à Nosy Be (nord) trois hommes qu’elle accusait de pédophilie et de meurtre.

Une enquête a été ouverte sur ce triple lynchage qui a choqué l’opinion mondiale. Aucun
élément ne permet pour l’heure d’accréditer les soupçons de pédophilie et de meurtre d’un
enfant de huit ans par les victimes, mais le sujet est sensible dans le pays.

« A Madagascar, la prostitution infantile et la pédophilie ont une ampleur inquiétante et je
dirais même qu’elles sont en augmentation », explique Marie Darmayan, directrice locale de
l’ECPAT, une ONG présente dans la Grande Ile depuis 2012.

« Une recrudescence des cas d’abus perpétrés sur les enfants est notée ces cinq
dernières années, sans que nous puissions avancer des chiffres pour l’étayer », confirme
l’Unicef.

ivoiriens de l'étranger

A Nosy Be, l’île touristique où les lynchages ont eu lieu la semaine dernière, les bars sont
clairement des lieux de prostitution en soirée. On y voit de très jeunes femmes, courtement
vêtues, en talon aiguilles, au bras d’hommes européens beaucoup plus âgés. Impossible
de savoir si elles sont majeures ou non.

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7