L’ONU va déployer 500 casques bleus en plus avant les élections présidentielles prévue le 31 octobre

Share
UNOCI
UNOCI

NEW YORK (Nations Unies) — Les membres du Conseil de sécurité ont pris note mardi de la certification, par le Représentant spécial de l’ONU pour la Côte-d’Ivoire, Choi Young-Jin, de la liste électorale définitive pour le scrutin présidentiel prévu le 31 octobre et ont décidé d’autoriser le déploiement de 500 troupes supplémentaires avant cette élection.

« La liste définitive de 5,7 millions d’électeurs a été acceptée par les parties ivoiriennes le 6 septembre, puis a été adoptée par décret présidentiel le 9 septembre 2010 », a indiqué mardi le Conseil de sécurité dans une déclaration à la presse, à l’issue de consultations sur la Cte d’Ivoire.

Les membres du Conseil ont félicité les parties prenantes ivoiriennes « pour ce progrès significatif vers une conclusion transparente, juste et pacifique du processus électoral ».

Le Conseil « exhorte les parties prenantes ivoiriennes à tenir leurs engagements pour organiser le premier tour de l’élection le 31 octobre, comme convenu par les parties lors du Cadre permanent de concertation qui s’est déroulé à Ouagadougou le 21 septembre dernier ».

Les membres du Conseil ont réitéré leur appel contre toutes « tentatives visant à détruire les réussites du processus électoral « et ont souligné « le besoin pour les parties de garantir le calme, avant, pendant et après le vote ».

Le Conseil de sécurité a suivi la recommandation du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, de déployer « 500 hommes supplémentaires dans le cadre de la Mission des Nations Unies en Cô te-d’Ivoire (ONUCI) pour une période limitée qui n’excédera pas six mois », afin de contribuer à « l’organisation de la sécurité, avant, pendant et après le processus électoral ».

Les Etats membres ont également salué les efforts menés par le Facilitateur, le Président du Burkina-Faso, Blaise Compaoré. Le 5 août dernier, le gouvernement ivoirien a fixé la tenue de l’élection présidentielle au 31 octobre prochain.

Divisée en deux parties depuis 2002 à la suite d’une guerre civile qui a opposé les forces gouvernementales aux rebelles du nord du pays, la Côte d’Ivoire est censée organiser des élections nationales depuis 2005.

© Copyright Centre de Nouvelles ONU

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7