Le site de la Diaspora Ivoirienne

Share

Créé en 2002, IvoireDiaspo est depuis lors le site de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire. Partant, il est et a toujours refleté la vitrine des Ivoiriens de l’étranger.

La Communauté la plus forte des Ivoiriens vivant en dehors de leur pays se trouve en France où nous avons les puissantes associations des Ivoiriens de Paris qui regroupent aussi bien l’Intelligentsia que le balayeur de rue dans une saine fraternité inspirée du vivre en commun de la Côte d’Ivoire où plus de 60 ethnies différentes vivent ensemble dans la plus grande tolérance religieuse et culturelle.

Diaspora IvoirienneLe cas de Paris pour la communauté ivoirienne en France tel que mentionné plus haut n’est que le reflet de l’esprit qui traverse toute la Diaspora Ivoirienne. Ces Ivoiriens vivant à l’étranger sont très attachés dans leur grande majorité à leur pays d’origine par ses valeurs culturelles, spirituelles, éducationelles. Et ils participent en grande partie à soutenir les familles restées sur place en Côte d’Ivoire.

A cet effet, selon un article (Investissement : La diaspora ivoirienne contribue à 14% dans l’Uemoa) que nous publiâmes en 2016, il ressortait « que les transferts d’argent de la diaspora vers la Côte d’Ivoire s’élèvent à 200 milliards de Fcfa. Mais ce montant demeure encore faible, selon l’organisation. Car, soutient-elle, la contribution de cette diaspora dans l’espace Uemoa est de 14%. »

Ces données montrent que les Ivoiriens de l’étranger participent en grande partie à donner du souffle à l’économie nationale en soutenant directement leurs familles et en investissant dans divers projets économiques dont les secteurs les plus connus sont la construction.

Guy Kouamela parlant au nom certaines associations de la Diaspora Ivoirienne, disait en substance en 2016, « Notre mission c’est comment organiser les Ivoiriens pour les aider à construire le pays. Nous sommes conscients que l’Ivoirien qui sort de la Côte d’Ivoire a besoin d’aide pour s’insérer dans le pays d’accueil. Mais Il faut aussi que l’Ivoirien rentre pour prendre sa part dans le processus du pays (…) Pendant longtemps la diaspora a été laissée pour compte. On n’a pas pensé que la diaspora avait un rôle à jouer dans le processus de construction. ».

Heureusement que les autorités ivoiriennes ont pris conscience du fait indiscutable des possibilités qu’offre les compatriotes qui vivent à l’étranger. Voyant, par exemple, le cas de Didier Drogba qui a grandi à l’étranger mais ayant accepté de porter les couleurs nationales a hissé le drapeau ivoirien très haut dans le monde du sport.

Un autre site des Ivoiriens de l’étranger, financé par la direction des ivoiriens de l’ étranger, un organe du gouvernement ivoirien: diasporaivoirienne.org

Share