Le général Guiai Bi Poin recouvre la liberté provisoire

Share

L’ex patron du groupe d’élite de la gendarmerie ivoirienne CECOS, sous le président Gbagbo, recouvre provisoirement la liberté selon une information rapportée par la radio d’état française RFI.

A la suite des événements d’avril 2011, le général s’était réfugié au Ghana mais avait décidé de rentrer en Côte d’Ivoire quelques mois plus tard pour « se mettre au service de la nation ». RFI mentionne qu’il y aurait eu un accord secret entre l’ex-patron du Cecos et le nouveau régime. Une sorte de pacte de non agression. Le général avait même été nommé inspecteur général au ministère de la Défense.

« Pourtant, en août dernier, la justice l’a interpellé dans le cadre d’une enquête sur un charnier avant de l’inculper finalement pour crimes économiques. Aujourd’hui, cette même justice le libère sans donner davantage d’explications sur ce mystérieux traitement réservé au général » écrit la chaîne française.

La radio française très introduite dans les secrets des dieux en Afrique évoque «  le résultat de discrètes pressions de l’exécutif sur le judiciaire » pour cette libération surprise, avant même que les tribunaux ne se soient prononcés.

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7

3 réflexions sur “Le général Guiai Bi Poin recouvre la liberté provisoire

Commentaires fermés.

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other