Laurent Akoun déféré au parquet

Share

Le Secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), Laurent Akoun, a été déféré ce matin au parquet d’Abidjan. Il a été inculpé lundi « pour atteinte à la sûreté de l’Etat et offense au chef de l’État ». C’est ce qu’a confié à ONUCI FM Maître Dako Zahui Toussaint, l’avocat chargé de la défense de Laurent Akoun.

En présence de ses deux avocats, Laurent Akoun a été auditionné lundi 27 août dans le camp militaire d’Agban, à Abidjan, par la justice ivoirienne,dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Interpellé dimanche par la gendarmerie ivoirienne à Adzopé (à une centaine de kilomètres au nord d’Abidjan), Laurent Akoun a été conduit à la brigade de recherche de la gendarmerie, à Abidjan. Le Secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI)a été ensuite inculpé pour atteinte à la sûreté de l’État et offense au chef de l’État.

Le sort du porte-parole en exil de Laurent Gbagbo, Justin Koné Katinan, arrêté vendredi soir à Accra, est entre les mains de la justice ghanéenne. Visé depuis un an par un mandat d’arrêt international émis par Abidjan pour « crimes économiques », il est en exil depuis la fin de la crise postélectorale. La demande d’extradition formulée par Abidjan doit être « examinée » par le ministre de la Justice. Ce dernier devra ensuite « fournir son avis » au nouveau président John Dramani Mahama.

Il n’existe pas d’accord d’extradition entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Mais les traités de coopération judiciaire de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont les deux pays font partie, autorise les extraditions entre ses membres.

Source: Onuci

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7

2 réflexions sur “Laurent Akoun déféré au parquet

  • 28 août 2012 à 21 h 51 min
    Permalien

    quand un nègre tombe 1000 le remplacera.
    Continuez seulement

Commentaires fermés.