La transformation du cacao ivoirien s’intensifie

Share

Le groupe américain Cargill et le gouvernement sont à l’œuvre pour installer en Côte d’Ivoire la plus grande usine mondiale de broyage de fèves pour la transformation du cacao ivoirien.

L’information a été confirmée le 29 aout dernier par Souleymane Diarrassouba, le ministre ivoirien en charge de l’industrie.

Pour ce projet, Cargill investira plus de 72 milliards de Franc CFA entre 2019 et 2021 et voir les capacités de son usine MICAO passer de 110 000 à 170 000 tonnes.

Les opérations de ce projet se feront en deux phases dont la première allant de 2019 à2020 et la seconde de 2020 à 2021 pour à la clé créer 200 emplois supplémentaires.

Le gouvernement de Ouattara a mis en place, en 2017, une incitation consistant en des avantages fiscaux pour encourager les groupes impliqués dans la filière dont les plus grands noms sur le terrain sont : Barry Callebaut, Cargill et Olam à transformer le cacao ivoirien sur place.

C’est donc suite à ce programme fiscal que Cargill investira en Côte d’Ivoire pour à la fois augmenter ses capacités opérationnelles et créer de nouveaux emplois pour la population.

Selon Commodafrica, « La capacité de broyage installée en Côte d’Ivoire est de 712.000 tonnes actuellement mais que seulement 519.000 tonnes l’ont été la campagne dernière».

La Côte d’Ivoire rivalise chaque année avec les Pays-Bas pour la place de premier broyeur mondial pour les fèves de cacao.

Par Serge Daniel Atteby

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other