La Lidho interpelle l’Onuci sur ses responsabilités à protéger les populations

Share

Abidjan (AIP) – La Ligue ivoirienne des droits de l’homme (Lidho) interpelle l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) sur ses responsabilités de protection et de secours humanitaires, en faveur des populations et leur demande de diligenter une enquête afin que les responsables de cette barbarie soient démasqués et sanctionnés, après les événements tragiques survenus la semaine dernière à Duékoué.

Dans un communiqué de presse signé de son président, René Hokou Légré, en date de samedi, la Lidho condamne les événements survenus sur le site de Nahibly, à l’entrée de la ville de Duékoué, et qui ont fait au moins une dizaine de morts, tout en relevant « la passivité coupable tant des soldats onusiens que des forces de sécurité ivoiriennes qui ont abandonné des populations civiles entre les mains des assaillants ».

S’inquiétant de la « persistance » et de la « récurrence » des violences dans cette région, résultat de la manipulation des ethnies à des fins politiques, Légré Hokou demande une enquête aux fins de démasquer les responsables de cette barbarie et les sanctionner.

Un camp accueillant des déplacés de la crise postélectorale a été attaqué par des assaillants venus de la ville de Duékoué, faisant des morts dont un homme brûlé vif, des dizaines de blessés et plusieurs personnes refugiées dans les forêts, indique-t-on.

Le camp de Nahibly hébergeait quelque 5.000 personnes déplacées qui étaient, indique-t-on, sous la protection d’un contingent de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire.
(AIP)

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7