La CPI veut juger Saïf al-Islam Kadhafi à la Haye

Share

(Agence Ecofin) – La Libye avait refusé d’exécuter le mandat d’arrêt émis par la CPI et avait exprimé sa volonté de juger le fils Kadhafi sur le sol libyen. Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) en ont décidé autrement. Ils ont rejeté l’exception d’irrecevabilité et rappellent à la Libye son obligation de lui remettre le suspect.

Selon les juges, « la Libye continue de faire face à des difficultés substantielles à exercer pleinement ses pouvoirs juridictionnels à travers le territoire ».

Pour la CPI, la Libye « continue d’éprouver des difficultés considérables dans le plein exercice de ses pouvoirs judiciaires sur l’ensemble de son territoire (…). Les autorités n’ont pas été en mesure d’obtenir le transfert de M. Kadhafi à la garde de l’Etat ». En effet, Saïf al-Islam Kadhafi est toujours aux mains de la brigade de Zintan qui l’avait capturé et qui n’a pas encore consenti à le livrer aux autorités nationales libyennes.

Il est probable que Tripoli fasse appel de la décision des juges de la CPI.

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7

Une réflexion sur “La CPI veut juger Saïf al-Islam Kadhafi à la Haye

Commentaires fermés.

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other