Exactions de la rébellion et l’Onuci a l’Ouest: les jeunes veulent se défendre

Share

Les jeunes de la région de l`Ouest-montagneux n`en peuvent plus de regarder les rebelles d`Alassane Dramane Ouattara piller les zones, détruire leur biens, voler leurs ressources, tuer et violer impunément les populations des 18 Montagnes. Hier jeudi 13 janvier, la Coalition des mouvements et associations des jeunes des 18 montagne (Comajmg) s`est réunie au baron bar de Yopougon-Selmer, pour crier son ras-le bol face à cette situation douloureuse. Son président, Yaké Evariste, et les siens ont d`abord dénoncé la fraude massive orchestré par le Rdr et ses soutiens. Avant de s`indigner contre le coup de force électoral que la France et Ouattara ont tenté contre le Président légalement et démocratiquement élu, Laurent Gbagbo, en piétinant de façon absurde la légalité constitutionnelle en Côte d`Ivoire. Rappelant les menaces et les violences orchestrées par le bras séculier de Paris qui veut parvenir au pouvoir par les armes, il a indiqué que « les intimidations et les agressions des populations de l`Ouest par les rebelles n`ont pas empêché les jeunes des 18 montagnes de donner leurs voix à plus de 50% à Laurent Gbagbo, au second tour« . C`est pourquoi les jeunes de l`Ouest s`élèvent contre la cabale ourdie par la France qui a mobilisé «la communauté internationale«  contre la Côte d`Ivoire. Toutes choses qui, hélas, confortent Ouattara dans sa logique guerrière. Une logique qui continue d`endeuiller la Région de l`Ouest déjà sinistrée et atrocement mutilée par les rebelles d`Alassane Dramane Ouattara depuis le déclenchement de la guerre en 2002. Yaké Evariste a évoqué avec tristesse les attaques rebelles qui ont fait récemment 35 morts et 77 blessés à Duékoué. «  Trop, c`est trop, nous n`en pouvons plus«  ont lancé en chœur les jeunes et les femmes présentes au baron Bar. Aussi les jeunes de l`Ouest ont-ils demandé « une rencontre urgente d`échange sur la situation de l`Ouest avec le Président de la République Laurent Gbagbo« . Et ont averti qu`ils se préparent «à se sacrifier s`il le faut, pour affronter, dans les tout prochains jours, l`Onuci, la Licorne et les rebelles, les mains nues, pour les chasser de l`Ouest« . Yaké Evariste a déclaré, sans plus de détails, que Choï et l`Onuci sont « wanted«  dans les 18 montagnes. Avant de promettre que « les jeunes useront des moyens qu`il faudra pour que l`Onuci quitte définitivement l`Ouest« . Par ailleurs, pour soutenir les populations en détresse de l`Ouest, le Comajmg envisage organiser une chaîne de solidarité, à travers une collecte de fonds et de dons. Ainsi qu`un concert d`artistes volontaires à la place Jesse Jackson à Yopougon, le 29 janvier prochain. Des actions dont les recettes seront, par voie d`huissier de justice, destinée à aider les victimes de la barbarie de Ouattara à l`Ouest, au cours d`une tournée dans le Moyen-Cavally, à partir du 30 janvier, avec l`appui de toutes les bonnes volontés et des cadres et élus Wê et Dan. Après les échanges et les témoignages, la jeunesse des 18 Montagnes n`a pas manqué de réaffirmer «son soutien total au Président de la République, le seul, à savoir Laurent Gbagbo« .

K. Kouassi Maurice (Le Temps)

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7