Site icon Ivoiriens de l'étranger | Diaspora Ivoirienne | Ivory Coast

Bilan record du sucre ivoirien avec 5.083.755 tonnes

Pour la campagne sucrière 2014-2015, la Côte d’Ivoire a battu ses propres records en affichant un bilan record de 5.083.755 tonnes. Fratmat a interrogé le Docteur Franck Eba, directeur de l’unité agricole intégrée de Sucrivoire Borotou-Koro, l’homme derrière cette immense performance.

Bilan record du sucre ivoirien

Interview

M. le directeur, la campagne sucrière vient de s’achever avec un bilan exceptionnel. Pari gagné ?
Absolument. Je dirai même que c’est l’année de tous les records. A notre grande satisfaction et à la satisfaction des actionnaires de Sucrivoire. En effet, nous avons réalisé une campagne exceptionnelle en obtenant un résultat de 5.083.755 tonnes de sucre. C’est un record de toute l’existence de l’unité agricole intégrée. La satisfaction est vraiment totale.

Campagne de tous les records, vous avez dit. Votre secret.
Je pense qu’ici vous avez des experts dans tous les domaines. Que ce soit en plantation, en usine et même en sécurité du travail ou de la médecine du travail. Le secret, c’est de savoir faire travailler les hommes. Pour faire travailler les hommes, il faut tenir compte du cadre de vie, il faut savoir communiquer avec ses collaborateurs. Mais aussi faire un management participatif. C’est-à-dire faire participer les collaborateurs aux prises de décisions. Avec cette recette, nous arrivons à nous comprendre au niveau de l’entreprise.

Dans la présentation de votre bilan, à aucun moment, vous n’avez mentionné les difficultés. Est-ce à dire que l’œuvre a été parfaite sur le parcours ?
Non, aucune œuvre n’est parfaite sur cette terre. Campagne exceptionnelle certes, mais nous avons rencontré des difficultés. Au début, il n’a pas été facile pour tout le monde de comprendre la vision de la direction générale. Et moi-même, ma propre vision des choses. Pour adhérer à ce projet, ce n’était pas évident. En outre, compte tenu du retard avec lequel la campagne a démarré, nous avons été obligés de récolter des cannes plus jeunes que celles de l’année dernière. Des cannes de 10 mois au lieu de 12 mois avec beaucoup moins de sucre à l’intérieur. Enfin, des difficultés inhérentes à toute la cité. Pour une population de 12 000 à 13 000 âmes, nous n’avions que 10 gendarmes et 70 agents de sécurité. Ce sont des difficultés que nous avons assumées et surmontées.

En si peu de temps vous avez battu tous les records. Votre stratégie pour consolider les acquis et faire mieux ?
L’humilité. Il ne faut surtout pas se dire que nous avons réalisé 5.083.755 tonnes, que nous sommes les meilleurs et que c’est terminé. Les actionnaires et la direction générale nous ont confié une mission. Celle de nous améliorer. Je vous rassure que nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons poursuivre les efforts d’investissements pour que nous puissions progresser pour les actionnaires et l’entreprise. Mais aussi progresser pour la Côte d’Ivoire, notre pays. C’est un défi. Cet esprit, je vais continuer à l’inculquer au management de sorte que dans un processus d’amélioration continue, nous puissions progresser et exiger beaucoup plus pour aller vers l’excellence.

Facebook Comments
Lancement de  » CDC Épargne Diaspora « 

vote-diaspora-ivoirienne--londres-uk Le ministre de l’économie et des finances, Adama Coulibaly a procédé, ce 13 octobre à Read more

La transformation du cacao ivoirien s’intensifie

Le groupe américain Cargill et le gouvernement sont à l’œuvre pour installer en Côte d’Ivoire la plus grande usine mondiale Read more

Le G7 au chevet de l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Le sommet du G7 de Biarritz, en France a décidé de soutenir l’entrepreneuriat féminin en Afrique en accordant un prêt Read more

Les plus longs vols aériens du monde

Le site statisca.com a répertorié les plus longs vols aériens directs du monde. La liste concerne la durée et la Read more

Quitter la version mobile