Bédié ne veut plus voir KKB au siège du PDCI-RDA

Share

La tension monte au PDCI/ Très très fâché Bédié décide : « JE NE VEUX PLUS VOIR CE MAUVAIS GARÇON AU SIÈGE DU PARTI…»

Konan Bédié, président du PDCI-RDA

La guerre des chefs aura-t-elle lieu au PDCI ? Certainement oui. En réponse en effet aux dernières déclarations fracassantes du député Kouadio Konan Bertin dit KKB contre sa personne, Henri Konan Bédié vient de lui interdire jusqu’à nouvel ordre, l’accès aux sièges du PDCI. Pour sa part, le secrétaire général du parti Alphonse Djédjé Mady accusé de collusion avec le président de la JPDCI est lui aussi mis à l’index et en quarantaine. Il n’a plus la gestion des bâtiments du parti.

« Je ne veux plus voir ce mauvais garçon au siège du parti » Le sphinx de Daoukro a donné de la voix par ce bout de phrase ce mercredi 17 juillet 2013 lors d’une rencontre privé. Du coup, l’accès aux bâtiments du parti au « soldat perdu et désœuvré du PDCI  » le nommé Kouadio Konan Bertin alias KKB est désormais interdite. Selon une source proche du vieux parti, outre l’interdiction d’accès aux bâtisses du parti, plusieurs autres décisions contraignantes ont été prises contre KKB.

DJEDJE MADY NE GÈRE PLUS RIEN…

Ainsi, le député de Port Bouët n’aurait plus l’autorisation d’assister aux réunions du bureau politique, celles auxquelles en tout cas, prendrait part l’ancien chef d’Etat. Pour bien faire comprendre aux uns et aux autres qui est le chef de la maison, le président Bédié a aussi décidé d’arracher la gestion administrative des sièges du parti au secrétaire général du parti, M. Alphonse Djédjé Mady accusé de complicité avec KKB. Dorénavant, pour avoir accès à ces bâtiments, il faut montrer patte blanche et avoir une autorisation expresse de la haute direction du parti.

PERSONNA NON GRATTA

Serrant très fort les vis, Bédié a décrété que tout responsable et toute délégation extérieure du PDCI en Côte d’Ivoire ou ailleurs qui recevront KKB pour des meetings politiques non autorisés par écrits seront désormais aussi punis. Des exclusions du parti pourraient être prononcées contre ces entités selon notre source. Au delà de toutes ces sentences, la question centrale à laquelle notre informateur a refusé diplomatiquement de répondre est celle de la participation du député de Port Bouët aux travaux du groupe parlementaire du PDCI à l’assemblée nationale. On se demande aussi le sort qui sera réservé à KKB lors du prochain congrès. Bien évidemment et à l’allure où vont les choses, il est clair que s’afficher désormais avec KKB reviendrait à s’attirer les foudres de Bédié.

ARRET DE MORT POLITIQUE POUR KKB ?

KKB, député ivoirien et président de la mouvance des jeunes du PDCI-RDA

Pourquoi en sommes nous arrivés à cette situation de non retour ? Selon nos sources, Henri Konan Bédié, les caciques du parti avec lui, n’a pas apprécié que KKB revienne sur sa chute le mardi 30 avril dernier lors du 67ème anniversaire du PDCI à l’hôtel Ivoire. « Que KKB veuille briguer la présidence du parti c’est son problème. Tout le monde sait au PDCI que KKB ne réussira jamais à battre Bédié a des élections au PDCI. Mais que celui que Bédié considérait jusque là comme son fils décide de se moquer de lui en soulignant à Paris le malheur qui l’a atteint lors du gala du PDCI, c’est une chose inacceptable… » note notre source qui a souhaité pour des raisons évidentes de garder l’anonymat. Henri Konan Bédié a la rancune tenace. Tout le monde le sait en Côte d’Ivoire. Sauf sans doute son « fils » KKB qui a décidé de l’affronter dans l’arène politique. Il va certainement devoir le payer cash si ça se trouve. KKB a-t-il signé son arrêt de mort politique ? KKB, désormais un pestiféré comme le ministre Gnamien Yao il y a quelque temps ? Après avoir écouté le député de la commune de Port-Bouët le samedi 13 juillet dernier dans la capitale française et vu sa détermination d’agir contre la volonté de prise en otage du parti par Bédié malgré ses 79 ans, on appréhende déjà que sa riposte d’homme « vigoureux » ne va pas se faire attendre. En tout cas personne ne voudra rater la fin du film comme on a l’habitude de le dire trivialement sur les bords de la lagune ébrié. Les prochains jours nous situeront donc.

De Augustin Djédjé djedjenet64@yahoo.fr

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7

Une réflexion sur “Bédié ne veut plus voir KKB au siège du PDCI-RDA

Commentaires fermés.

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other