Attaques en Côte d’ivoire/ Le général Bakayoko évoque des complicités internes aux FRCI

Share

Face aux tentatives de déstabilisation qui se traduisent par des attaques perpétrées contre les positions des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (Armées et gendarmerie nationale), de même que celles de la Police nationale, le Général de Corps d’Armée SOUMAÏLA BAKAYOKO, Chef d’Etat-Major Général des FRCI a évoqué la complicité de certains éléments de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police nationale.

Malheureusement, dans le but de discréditer les FRCI et pour mettre en mal la cohésion et la fraternité d’armes, certains journaux interprètent de façon tendancieuse les propos du CEMG lors de sa tournée de sensibilisation des troupes et pendant l’interview accordée à la Radio France Internationale (RFI), le vendredi 24 août 2012.

Cependant, Il est avéré que des militaires parfois déserteurs de nos rangs, policiers et gendarmes agissent avec la complicité de certaines personnes issues de nos populations. C’est pourquoi, le quotidien FRATERNITE MATIN N°14319 du 21 août 2012 à la page 4, sous la plume d’ELVIS, s’interroge sur le comportement des hommes en armes, à savoir : « l’armée, le ver est-il dans le fruit ? ».

C’est le lieu d’affirmer qu’il existe malheureusement une complicité interne de certaines brebis galeuses, éléments de l’Armée, de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale dans ces différentes attaques. Enfin, le CEMG rassure que les FRCI (militaires, gendarmes) ainsi que leurs frères d’armes de la Police nationale, s’inscrivent parfaitement dans la dynamique de la réconciliation nationale, restent unis, solidaires et mobilisés face à toutes les formes d’agression.

Fait à Abidjan, le mercredi 29 août 2012.
Le Porte parole du CEMG/FRCI

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7