ALASSANE DRAMANE OUATTARA : UNE TENDANCE INNEE

Share

ALASSANE DRAMANE OUATTARA : UNE TENDANCE INNEE A VOULOIR POUR LUI CE QUI APPARTIENT AUX AUTRES !

ouattaraIl m’est arrivé de lire, tout à fait par hasard, que Monsieur Abdou Touré, un proche d’Alassane Dramane Ouattara, a écrit une biographie de  l’actuel chef de l’Etat ivoirien. Il aurait fait mention, dans cette biographie, du fait que l’homme, Alassane Dramane Ouattara, enfant, lorsque sa mère sortait avec lui, le portant au dos comme nos mères le font partout, l’enfant tendait la main à tous ceux qui se retrouvaient sur leur parcours. Une main mendiante, semblerait-il ! Je n’ai pas lu la biographie en question. Mais, je dois avouer que j’ai quelque peu été intrigué par ce penchant d’un enfant à tendre la main à tous ceux qui se trouvent sur son chemin. On pourrait me rétorquer qu’avec les enfants, rien ne devrait surprendre, et j’en conviens, mais tout de même ! Surtout qu’en plus, le biographe aurait indiqué que la mère, n’approuvant pas cet agissement de son enfant, lui aurait mis un jour dans la main une braise ardente, ce qui montre que je ne suis le seul à être indisposé par un tel penchant, fût-il enfantin.

Je ne sais pas quel commentaire, certainement glorieux pour ADO, a fait Monsieur Abdou Touré, sociologue de son état, de ce penchant plutôt hors du commun (c’est ce qui justifie qu’on puisse le mentionner dans une biographie) ; mais, en tant qu’observateur lambda, sans être ni sociologue, ni psychologue, je me pose des questions sur la signification que peut avoir un tel comportement, relativement à la personnalité de l’individu. Alors, il m’est venu une idée que je voudrais partager : mon intention n’est nullement de jeter l’opprobre sur qui que ce soit. Ce que je fais, c’est d’exprimer mon opinion sur ce fait tout de même si remarquable qu’il a été retenu par le sociologue biographe. Mon opinion repose sur l’observation qu’il est donné de faire de la vie et des comportements de l’illustre personnage de la biographie : Monsieur Alassane Dramane Ouattara.

Gbagbo vainqueur de Ouattara
Gbagbo vainqueur de Ouattara

De l’observation actuelle de la vie et des comportements quotidiens  de cet homme, on peut retenir qu’il est une personne qui cherche tout le temps à s’approprier ce qui appartient aux autres. Comme il faisait dans son enfance ! L’homme traine une tare comportementale qui l’installe dans une imposture viscérale qui consiste à chercher, en permanence, à s’approprier ce qui ne lui appartient pas. Autrement dit, il est un éternel insatisfait de ce qu’il a, et/ou de ce qu’il est ! Voilà pourquoi il est dangereux : son vice transparaît dans le rejet qu’il fait de sa nationalité voltaïque ou burkinabé d’origine ; c’est également ce qu’il faut voir dans son dévolu sur la nationalité ivoirienne qui, soit dit en passant, ne lui a jamais été accordée en tant que telle.   C’est encore le sens de sa volonté acharnée de tout le temps prétendre ce qu’il n’est pas, au pont parfois de s’attribuer des qualités parfaitement contraire de ce qu’il est en réalité : et sur ce point, je suis sûr que tous ceux qui connaissent, sans passion aveugle, l’histoire ou la vie de cet homme, comprennent parfaitement mon propos. On ne s’en sortirait pas à mentionner des exemples pour illustrer ces affirmations ; mais tout le monde sait que cet homme ne peut gagner aucune élection normalement organisée en Côte d’Ivoire ; je ne crois d’ailleurs pas qu’il puisse en gagner nulle part. Et l’homme le sait si bien qu’il s’accroche à des parodies d’élection, pour se prétendre vainqueur, ce que tout le monde sait qu’il n’a jamais été ! Au demeurant, il faut être d’une personnalité aussi basse que celle de cet homme, pour se glorifier d’une victoire fabriquée à coups de tricheries grossières, de falsifications de toutes sortes, de rejet des lois,  et de brigandages sur les institutions et les individus ! Une personne digne affronte loyalement son (ou ses) adversaire(s) et le(s) bat honnêtement ! Et cela lui confère le respect et la considération de tous, y compris des adversaires… Mais, nous disons « une personne digne », c’est-à-dire quelqu’un qui a le sens de l’honneur et des valeurs positives. Et l’homme, depuis son enfance, n’a rien appris de cela !  On a là la preuve qu’on ne peut pas demander à l’hyène ou au chacal le comportement de la panthère ou du lion !

Le penchant à vouloir ce qui appartient à l’autre ou aux autres est si fort chez ADO que l’homme est capable de renier sa mère pour celle d’autres personnes. Sans scrupule aucun ! Au cours de sa comédie ubuesque qu’il appelle « campagne électorale », son slogan c’est : « le meilleur ! » … il affirme que son « bilan est excellent », là où tout le monde voit qu’il a échoué sur toute la ligne ! Et le plus ahurissant, c’est qu’il semble y croire !… Auparavant, Il a réussi à faire croire à ses supporters qu’il avait une immense fortune, il s’est donc prétendu plein aux as, sans que cela soit avéré ! Mais le mythomane est dans son jeu. Il a trompé et continue de tromper, tel le flatteur de la fable, tous ceux qui l’écoutent… Il aura manipulé et trahi, parfois jusqu’au trépas, tous ceux qui se sont fiés à lui !… On voit bien que de la même manière qu’enfant, il mendiait sans aucune gêne, il a dû indûment s’approprier des choses quand il était jeune. Devenu vieux, il continue de vouloir ce qui est aux autres et de vivre d’imposture à tous points de vue. Tant que ce penchant à vouloir ce qui est aux autres ne dérangeait que sa mère, ce n’était pas grave. Mais, aujourd’hui, c’est la nation ivoirienne que cet homme est en train de détruire !…

Que les psychologues se penchent sur la personnalité extraordinairement négatif que représente cet homme, pour éclairer l’opinion sur le drame de la Côte d’Ivoire qui a dû avoir à sa tête un tel homme sous les bombes impérialistes, après des crimes ignobles…  En attendant, la roue tourne et elle est à présent à un niveau de sa rotation où les jeux sont faits, pour qu’on puisse dire, à présent, que c’est « BORI BANA » (fin de parcours) pour l’imposteur !

 Une Contribution de Bédi Holy

Facebook Comments
Share

Le Magazine de la Diaspora Ivoirienne et des Ami(e)s de la Côte d’Ivoire

Rédaction de Diaspora Cote d'Ivoire, Senior Editor: Daniel Atteby, Art Director: Sara A. Email: info@ivoirediaspo.net, Skype: gethsemane7